[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

La quercétine pourrait prévenir et guérir les affections induites par certains virus et coronavirus

Cette molécule présente notamment dans l'oignon, l'ail et quelques autres plantes, aurait un fort effet inhibiteur sur la multiplication des virus.

 

Par La rédaction Avec International Journal of Research in Pharmaceutical Sciences

 

Mise à jour le 17/03/2020 | Publié le 25/02/2020

Un composé de l'oignon et quelques autres végétaux pourrait prévenir et guérir les affections induites par certains virus et coronavirus

Les flavonoïdes, famille dont fait partie la quercétine, ont suscité un intérêt considérable de la part des communautés nutritionnelles et scientifiques en raison de leurs effets bénéfiques potentiels sur la santé humaine, notamment pour leurs propriétés antivirales.

Un reportage de Radio Canada nous informe que l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) a peut-être trouvé une substance qui pourrait faire échec au coronavirus.

Dans ce reportage, le Dr Chrétien déclare qu'une substance, la quercétine, présente dans certains végétaux, particulièrement dans l'oignon et l'ail, aurait la propriété de prévenir et guérir des affections de type coronavirus et virus.

Des essais cliniques se feront dans les prochains jours sur 1000 malades en Chine à Wuhan, le lieu où a démarré l'épidémie.

La quercétine fait partie de la grande famille des flavonoïdes d'origine végétale présents dans les fruits et légumes. Les flavonoïdes ont suscité un intérêt considérable de la part des communautés nutritionnelles et scientifiques en raison de leurs effets bénéfiques potentiels sur la santé humaine, notamment les propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, antitumorales et antivirales.

La quercétine est largement présente dans les peaux de pomme, les pelures d'oignon, les poivrons, certaines baies, le thé et le vin rouge.

 

Effet de la quercétine sur les virus

L'oignon est recommandé depuis la nuit des temps par les médecines populaires et traditionnelles. Des recherches récentes confirment que les flavonoïdes présents dans l'oignon, l'ail et quelques autres plantes ont un fort effet inhibiteur sur la multiplication des virus. On a observé que les substances phytochimiques présentes dans ces plantes bloquent la formation de protéines et de matériel génétique dans le virus

L'oignon contient de la quercétine et du kaempférol comme principaux flavanols. Ces composés se sont avérés affecter la croissance de nombreux virus.

 

Mécanisme d'action contre le virus

C'est un défi pour la science médicale de lutter contre les maladies virales. L'un des principaux défis du traitement des maladies virales est le développement d'une résistance du virus aux antiviraux. Avec une mutation rapide dans le génome du virus, tout médicament antiviral se révèle inefficace en peu de temps. De plus, ces médicaments antiviraux peuvent affecter le corps humain en induisant des effets secondaires. Il est donc nécessaire de trouver une source naturelle pour inhiber l'infection virale.

Les virus nécessitent plusieurs enzymes pour leur réplication, ils dépendent de la machinerie cellulaire pour divers processus de réplication. Les médicaments antiviraux ciblent généralement le processus du cycle viral comme l'attachement, le non-enrobage, la réplication du matériel génétique, la traduction et la libération.

La quercétine est le principal composé présent dans l'oignon, qui est associé à un effet anti-infectieux et anti-réplicatif sur le virus. De nombreux chercheurs ont mené une étude pour élucider le mécanisme d'action de la quercétine contre les virus. L'efficacité de la quercétine est associée à sa capacité de cibler les processus cellulaires lors d'une infection virale. La quercétine est connue pour sa capacité à empêcher l'entrée virale ou à inhiber les composants nécessaires à la réplication virale. Elle est connue pour être un composé efficace contre les virus comme le poliovirus et les virus de l'hépatite.

 

L'entrée du virus est considérée comme la première étape du cycle de multiplication virale. Par conséquent, l'inhibition de cette étape peut minimiser l'infectiosité virale. La quercétine est bien connue pour agir contre l'entrée du virus dans la cellule hôte. Par exemple, l'hémagglutinine et la neuraminidase sont des glycoprotéines d'enveloppe responsables de l'entrée du virus de la grippe. Cette glycoprotéine aide à la fixation et à la fusion membranaire du virus à la cellule hôte. Le processus de fusion membranaire facilite en outre la libération des protéines ribonucléiques virales dans le cytosol. La protéine ribonucléique est ensuite transportée dans le noyau, qui est le site de réplication du génome.

Dans une étude intéressante, la quercétine a interagi avec la protéine d'hémagglutinine, ce qui a entraîné l'inhibition de l'entrée du virus dans la cellule. De même, la quercétine a réduit l'infection à entérovirus en bloquant le stade d'attachement viral de l'infection virale. Dans une autre étude, il a été démontré que la quercétine 3-OD-glucoside, un dérivé de la quercétine, cible l'entrée du virus Ebola dans la cellule hôte.

De nombreuses études ont rapporté un effet inhibiteur de la quercétine sur la réplication virale. Elles ont prouvé que la quercétine peut affecter la réplication virale de plusieurs manières. Par exemple, il a été prouvé qu'un dérivé de la quercétine inhibe la traduction de l'ARN du poliovirus.

La protéase du SRAS-CoV, qui est nécessaire à la multiplication du virus du SRAS, a été inhibée en présence de quercétine.

Outre l'entrée virale et la réplication virale, la quercétine a un fort potentiel pour inhiber l'assemblage de nouveaux virus de descendance dans les cellules hôtes.

Malgré des recherches considérables sur la propriété antivirale de l'oignon et de l'ail, de nombreuses questions restent sans réponse. Par conséquent, une étude plus détaillée doit être menée pour élucider un mécanisme d'action complet de l'oignon et de l'ail contre le virus. De plus, des essais cliniques supplémentaires sont nécessaires pour analyser la propriété antivirale de ces plantes.

Notons que l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) qui va débuter les essais cliniques en Chine, pour traiter les malades atteints du coronavirus, effectue également depuis quelques mois des essais cliniques au Congo, pour traiter les cas d'Ebola.

La quercétine est disponible depuis des années sous forme de comprimés vendus sous forme de supplément naturel dans les magasins spécialisés en produits naturels et dans les pharmacies.

Les comprimés ou gélules sont généralement disponibles au format de 250 à 500 mg. La posologie quotidienne est 1 g. par jour.

La quercétine est souvent associée à la vitamine C.

 

À lire également: Les virus attaquent

 

Références:

 

Efficacy of Garlic and Onion against virus

Quercetin as an Antiviral Agent Inhibits Influenza A Virus (IAV) Entry

Quercetin inhibits rhinovirus replication in vitro and in vivo

Radio-Canada: Une substance végétale pour venir à bout du coronavirus?

 

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT